Satan était un ange

  • Par Karine Giebel
  • Lu par François Tavares
  • 8 h 19 min
  • Version intégrale | Livre audio

Résumé de l'éditeur

Deux trajectoires, deux lignes de fuite. Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif tentant d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu'il aille. Quoi qu'il fasse. Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. L'échéance approche...

Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer, et qui pourtant fuient ensemble leur destin différent. Rouler droit devant. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Puisque l'horizon est bouché, autant tenter une dernière percée. Flamboyante.


>> Ce livre audio en version intégrale vous est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

Plus

Commentaire de l'équipe Audible

La presse en parle :
"Maîtresse du genre, Karine Giébel signe un nouveau thriller implacable. Un très bon roman noir."
Jean-Noël Levavasseur, Ouest France

Plus

Afficher des titres similaires

Commentaires clients

Les plus utiles

Captivant

Qu'avez-vous aimé le plus dans cette histoire ?

Les personnages. L'auteur a vraiment ce don, de faire ne sorte que l'on s'attache à ses personnages, même, à ceux qui ne sont pas forcément gentils.
Elle parvient à mettre en chacun d'eux, un peu d'humanité, et pour certains, on en vient même à comprendre pourquoi ils sont devenus ce qu'ils sont.


Avez-vous d'autres commentaires ?

Quelle bon lecteur! Celui-ci a parfaitement incarné tous les personnages, en leur attribuant à chacun, sa proprevoix. tant les hommes que les femme. Il a d'ailleurs interprèté celles-ci, sans aucun surjeu. J'espère le réentendre encore souvent.

Ce livre, de par sa construction change un peu, de ce qu'on a l'habitude de lire venant de cette auteur.
Généralement, on a droit à une histoire bien sombre, sans demi teinte, on sait que, quoi qu'il advienne, la fin sera tragique. ON espère, mais, au final, on sait bien que cela finira mal.
dans ce roman, il n'en est pas exactement demême.
L'histoire n'est certes pas joyeuse, mais, on espère d'avantage que certains personnages aient une vie meilleure, qu'ils parviennent à changer.
Si, au départ, j'ai été légèrement déroutée par le genre de l'histoire, je n'ai pas mis bien longtemps à y entrer et à être tenu en haleine.
Les amateur du style de l'auteur seront tout comme moi un peu perplexes, mais, allez plus loin que les apprioris et lisez ce roman. Je recommande

Lire l'intégralité du commentaire

- fred67110

Bonne performance de F. Tavares, à part ça...

Avec Karine Giébel, les livres se suivent et ne se ressemblent pas. Cette lecture aura été une énorme déception. Ni plus ni moins. C'est l'histoire d'un gars en fuite, François, un avocat en pleine déprime après avoir appris qu'il était atteint d'une maladie incurable. Par fierté, il choisit de prendre le large, loin de son foyer, ne voulant pas imposer à sa femme sa prochaine déchéance. En route, il croise un jeune autostoppeur.

Paul rentre chez lui à Marseille. C'est un môme charismatique, et pourtant pas très honnête. Car François découvre vite que le garçon est un délinquant recherché pour meurtres et trafic de drogue. Cette réalité le fait sortir de ses gonds, d'autant plus qu'il est maintenant embarqué dans la même cavale, avec une bande de tueurs à leurs trousses. Et malgré tout, François se sent incapable de tourner le dos à Paul.

Entre ces deux-là, existe désormais une relation semblable à celle d'un père et d'un fils. En dépit des disputes, des mensonges, des écarts sociaux et des différences culturelles, François et Paul ont extirpé de leur rencontre incongrue cette petite étincelle d'espérance en l'avenir.

Ouhlàlà. J'ai vérifié plusieurs fois le nom de l'auteur sur le bouquin tant j'ai cru halluciner. On est loin, très loin des histoires poignantes et remarquables de K. Giébel. Il s'agit tout juste d'une histoire de traque semée de cadavres, qui ne conduit même pas à un final bluffant. C'est même surprenant de conformisme, gonflé de bons sentiments et louable pour la forme (à vouloir dénoncer le marché honteux des déchets nucléaires). C'est pour moi une franche déception. Une lecture longue et ennuyeuse, écrite de façon trop maniérée, et qu'on lit comme une éternelle errance vers le vide.
Lire l'intégralité du commentaire

- Stéphanie

Détails du livre audio

  • Date de publication : 06-10-2016
  • Éditeur : Audible Studios