Monster : Paul Becker

  • Par Patrick Bauwen
  • Lu par Antoine Tomé
  • Séries : Paul Becker
  • 14 h 27 min
  • Version intégrale | Livre audio

Résumé de l'éditeur

Paul Becker, un jeune médecin, revient s'installer à Naples, une petite ville de Floride où lui et son ami d'enfance, Cameron Cole, aujourd'hui inspecteur de police, ont vécu leurs jeunes années en étroite complicité. Paul a ouvert une unité de soins d'urgence, une "Walk In Clinic" où l'on peut consulter de nuit, et malgré tous ses efforts, n'a plus que de rares loisirs à consacrer à sa famille.
Une nuit, alors que la clinique est déserte, Cameron débarque flanqué d'un suspect blessé et menotté. L'homme est entièrement nu et ses membres anormalement longs et souples intriguent Becker. Après leur départ, Paul trouve sur le sol un portable. Très vite il reçoit les premiers SMS de menace signés "Kosh", et comprend que l'homme blessé et le dénommé Kosh ne font qu'un. Mais que contient donc le portable pour que celui-ci veuille le récupérer à tout prix ?
Curiosité fatale. Kosh est à la tête d'un sinistre projet, mettre sur Internet des photos d'enfants afin de constituer un catalogue à la disposition de tous les amateurs ; la candidate au poste de gouverneur de l'Etat les protège, Paul est arrêté, et son fils disparaît...

Plus

La voix des critiques

A propos de ce titre
Prix Maison de la Presse 2009.

Plus

Afficher des titres similaires

Commentaires clients

Les plus utiles

Cherchez le Monstre !

Sur un sujet brûlant et grave - la prostitution enfantine - Patrick Bauwen construit une histoire haletante et brutale, rythmée par les efforts du narrateur aux multiples voix bien travaillées. Ce roman "fiction" est amer et captivant jusqu'au dénouement final.
Lire l'intégralité du commentaire

- DIDIER.T

Un bon Livre

Tout au long du roman, j'ai pensé : "Ah, mais ça ne va pas du tout ! Telle chose est une incohérence ! Telle autre aussi!" L'auteur n'étant pas aussi stupide que je voulais le croire, il a expliqué toutes les incohérences que j'avais noté, et je ne peux qu'admirer son talent.
J'étais également prêt à lui reprocher une chose que je trouvais tirée par les cheveux, chose à propos de laquelle les futurs lecteurs ne manqueront pas de se récrier, avant de découvrir, à la fin du roman, qu'elle est expliquée de la manière la plus logique qui soit.
L'intrigue est bien menée, les personnages sont attachants. Bien sûr, il y a des personnages qui sont uniquement méchants, et donc qui paraissent un peu caricaturaux. Mais l'auteur a su leur donner une
épaisseur, et finalement, ils ne font pas tellement cliché. Ils font plutôt peur, ce qui était le but.
De tous les personnages, le plus admirable est sûrement Sean.
L'auteur utilise des ficelles auxquelles j'aurais dû penser : il nous fait passer certains personnages pour ceci ou cela, puis nous révèle qu'il nous a bien eus, que ces personnages ne sont pas du tout ceux que l'on croit.
C'est une ficelle que, d'habitude, on voit venir à des kilomètres. Ici, elle est finement employée, et les éléments dévoilés n'arrivent pas comme des cheveux sur la soupe. Au contraire, ils expliquent certains faits, en rendent d'autres plus réalistes.
Le coeur du roman (ce que font les "méchants"), est quelque chose d'effrayant. D'abord parce qu'on ne s'habitue jamais à une telle horreur, ensuite parce que Cosh a trouvé une manière d'intensifier l'horreur. La façon dont il s'y emploie, malgré l'étonnement de ceux qui la découvrent, est malheureusement simplissime.
La fin n'est pas toute rose. Cette fin me convient. Elle contient l'espoir et l'attente. Tout n'est pas réglé, c'est justement ce qui donne une impression de réalisme. L'auteur nous laisse avec la question épineuse de l'amitié, du pardon.
Lire l'intégralité du commentaire

-

Détails du livre audio

  • Date de publication : 28-01-2009
  • Éditeur : Audiolib