Rose

  • Par Tatiana de Rosnay
  • Lu par Nathalie Hons
  • 4 h 54 min
  • Version intégrale | Livre audio

Résumé de l'éditeur

Paris, sous le Second Empire. Napoléon III confie au baron Haussmann la mission d'"assainir" la capitale en la quadrillant d'avenues et de boulevards - ce qu'il fait avec un zèle qui lui vaut le surnom d'Attila. Des quartiers entiers sont anéantis.
Rue Childebert, Rose Bazelet mène une vie paisible. Jusqu'au jour où elle reçoit la lettre fatidique : sa maison doit à son tour être démolie. Mais Rose a fait à son mari disparu le serment de ne jamais quitter ce qui fut leur foyer : contre tous, elle va se battre pour sauver la demeure familiale, qui renferme un secret jalousement gardé.

Plus

Afficher des titres similaires

Commentaires clients

Les plus utiles

Un récit poignant

Tatiana de Rosnay nous démontre, avec ce roman, qu'elle maîtrise à la perfection le style épistolaire. C'est donc au travers du journal intime dans lequel elle s'adresse à son défunt mari que l'auditeur découvre la vie de Rose sous le second empire, avec ses petites joies mais aussi ses grandes peines et son dernier combat. Ce dernier combat, Rose le livre contre la modernité triomphante du nouveau Paris du Baron Haussmann, elle, dont la maison est condamnée à la destruction par l'avènement des grands boulevards, elle dont la demeure reste le réceptacle inexpugnable des grands drames et des grands bonheurs de sa vie. Avec une sensibilité qui nous épargne toute mièvrerie, Tatiana de Rosnay nous entraîne dans l'univers de Rose et nous fait partager sa vie au travers d'un récit à la première personne mais également de correspondances entre l'héroïne principale et ses proches, ce qui casse opportunément le rythme de la narration. Côté audio, le roman est conté avec beaucoup de justesse et sans cabotinage. Un beau moment d'émotion.
Lire l'intégralité du commentaire

- Aubry Françon

Belle histoire

Belle histoire que la vie de cette femme dans le Paris du Baron Haussmann, elle ne veut pas quitter sa maison pour rester fidèle au souvenir de son mari et de son fils ainsi qu'à Alexandrine une amie.
A travers un journal qu'elle écrit pour son défunt mari, elle raconte
son combat pour que "leur" maison et tous ses souvenirs soient
épargnés, aidée par Gilbert un clochard.
Elle revoit sa vie, confesse des secrets inavoués à son entourage,
analyse, sans aucune indulgence à son encontre, ses relations
conflictuelles avec sa fille et sa responsabilité.
Quand elle termine son journal, la destruction de la rue va commencer ...
Lire l'intégralité du commentaire

- Carreau

Détails du livre audio

  • Date de publication : 18-04-2011
  • Éditeur : Audiolib