La Part des flammes

  • Par Gaëlle Nohant
  • Lu par Françoise Cadol
  • 12 h 25 min
  • Version intégrale | Livre audio

Résumé de l'éditeur

4 mai 1897. Autour de l'épisode méconnu du tragique incendie du Bazar de la Charité, La Part des flammes mêle les destins de trois figures féminines rebelles de la fin du XIXe siècle : Sophie d'Alençon, duchesse charismatique qui officie dans les hôpitaux dédiés aux tuberculeux, Violaine de Raezal, comtesse devenue veuve trop tôt dans un monde d'une politesse exquise qui vous assassine sur l'autel des convenances, et Constance d'Estingel, jeune femme tourmentée, prête à se sacrifier au nom de la foi.

Qu'ils soient fictifs ou historiques (la duchesse d'Alençon, née duchesse de Bavière, est la sœur de Sissi), Gaëlle Nohant donne vie et chair à ses personnages dans une histoire follement romanesque, qui allie avec subtilité émotion et gravité. Tout à la fois porté par un souffle puissant, littéraire et généreux, La Part des flammes, nous entraîne de rebondissements en révélations à la manière d'un roman feuilleton.


>> Ce livre audio en version intégrale vous est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

Plus

Afficher des titres similaires

Commentaires clients

Les plus utiles

S'écoute comme un feuilleton... Passionnant !

L'histoire nous installe dans le Paris de la fin du 19e siècle. Trois femmes ignorent encore que leur destinée va être liée par la tragédie du Bazar de la Charité.

En attendant, elles se croisent autour du comptoir n°4 où La duchesse d'Alençon tient un stand en compagnie de Violaine de Raezal, une jolie veuve qui souffre de sa réputation injustement sulfureuse, et Constance d'Estingel, une jeune fille fragile qui vient de rompre ses fiançailles sans la moindre explication et au grand dam de ses parents fous de rage. Et puis, c'est le drame. Un incendie ravage les locaux du Bazar en faisant de nombreuses victimes.

La description de la catastrophe est remarquable : force, émotion, réalisme, peur, exaltation, suspense... On ressent avec une telle âpreté chaque seconde de cet événement. La mise en scène est de plus saisissante, elle propulse les personnages dans un chaos flamboyant et poignant. J'ai beaucoup, beaucoup aimé la construction du roman.

Au final, c'est propre, lisse, impeccable. Cela rappelle aussi les feuilletons de l'époque, à la façon de Dumas ou Balzac, en proposant une flopée d'aventures et autres rebondissements (amour, liaison, duel, enlèvement...). L'ensemble est foisonnant et nous transporte dans un 19e siècle dépeint avec élégance et authenticité.

Il y a un vrai travail de recherches qui ne prend pas non plus le pas sur le sens du romanesque. Car ce n'est pas qu'un roman historique, inspiré d'après un fait réel, mais bel et bien une fiction enrobée de bon goût et de délicatesse, une œuvre romanesque vibrante de sensations.

La lecture audio dure approximativement 12 heures, mais ne laisse jamais l'impression de temps qui s'écoule lentement. C'est au contraire captivant du début à la fin, savoureux et délicieusement guindé.
Lire l'intégralité du commentaire

- Stéphanie

Plongée dans le monde aristocratique de 1997

Si vous pouviez résumer La Part des flammes en trois mots, lesquels seraient-ils ?

Idéaux de charité. Règles de la mondanité fin XIXème. Belles psychologies.Caractères et audace. Très bien écrit. La part des femmes à cette époque était réduite, libérant les flammes de passions contrariées. Une vision de l'incendie du Bazar de la charité, drame qui tua 120 personnes ce 4 mai 1997.


Lire l'intégralité du commentaire

-

Détails du livre audio

  • Date de publication : 01-12-2016
  • Éditeur : Audible Studios