• Notre-Dame de Paris

  • De : Victor Hugo
  • Lu par : André Dussollier
  • Durée : 4 h et 22 min
  • Version abrégée Livre audio
  • Date de publication : 22/11/2004
  • Langue : Français
  • Éditeur : Frémeaux & Associés
  • 5 out of 5 stars 4,8 (14 notations)

Description

L'action de Notre-Dame de Paris, qui comprend onze livres, débute le 6 janvier 1482. Elle s'étend sur six mois et se termine en juillet. En ce jour de l'épiphanie, dans la grande salle du palais de justice, se joue le Bon jugement de madame la Vierge, un mystère dont l'auteur n'est autre que le poète Pierre Gringoire. Mais la représentation est interrompue afin de permettre l'élection du pape des fous à la manière flamande, c'est-à-dire au moyen d'un concours de grimaces. Cette année-là, c'est Quasimodo, le sonneur de Notre-Dame, difforme, bossu et sourd qui emporte le titre.
D'autres distractions font concurrence au mystère de Gringoire. Sur la place de Grève une jeune égyptienne, la Esmeralda, chante, danse et envoûte la foule avec des tours diaboliques qu'elle exécute en compagnie de sa chèvre blanche aux cornes dorées, Djali. Soudain, arrive l'archidiacre de Notre-Dame. Il dépouille Quasimodo des attributs ecclésiastiques dont l'a revêtu la consécration populaire. Le père Gringoire, dépité parce que le public boude son œuvre se met à suivre Esmeralda, la danseuse des rues. Brusquement, la jeune fille se fait attaquer. C'est Quasimodo qui tente de l'enlever. Gringoire essaie de s'interposer, mais il est précipité sur le pavé. Sans l'intervention du capitaine Phoebus de Châteaupers, la jeune bohémienne était perdue. Ce dernier fait arrêter Quasimodo par ses archers. Pendant ce temps Gringoire, qui s'est égaré dans le Paris nocturne de la cour des miracles, est condamné par le roi des truands Clopin Trouillefou, à la pendaison. C'est alors que survient Esmeralda : elle accepte, selon les coutumes des truands, d'épouser le poète pour lui sauver la vie.
L'auteur
Poète, romancier, auteur de théâtre, critique, journaliste, historien, Victor Hugo est sans conteste l'un des géants de la littérature française. Pourtant les critiques à son égard ne manquent pas. André Gide lorsqu'on lui demandait quel était le plus grand poète français, répondait, mi-admiratif, mi-ironique : "Victor Hugo, hélas". Quant à Cocteau il n'hésitait pas, lui non plus, à se moquer : "Victor Hugo était un fou qui se prenait pour Victor Hugo". Il faut dire que l'auteur des Misérables et des Châtiments a allié à la fois ambition, longévité, puissance de travail et génie, ce qui ne pouvait que concourir à ce mélange de fascination et d'irritation qu'il suscite encore aujourd'hui.

Le narrateur
André Dussollier passe son enfance près de Thonon-les-Bains. Il débute au théâtre à l'école à dix ans. Après son bac, il obtient deux licences de lettres modernes et une maîtrise. A 23 ans, il gagne Paris et suit les cours d'Art Dramatique, puis entre au Conservatoire dont il ressort avec un premier prix, en 1972. François Truffaut le remarque et le fait tourner dans son premier film. André Dussollier est engagé à la Comédie Française, mais il donne rapidement sa démission et débute à la télévision. En 1975 il obtient son premier grand rôle ; c'est le départ de sa grande carrière cinématographie et théâtrale. Il obtient le César du Meilleur Acteur dans On connaît la chanson d'Alain Resnais en 1998.

A propos de l'oeuvre
Lorsque Victor Hugo meurt en 1884, un contemporain résume la situation par ces mots : "Il a désencombré l'horizon". Parce que dès que l'auteur des Châtiments s'attaquait à un genre, il paraissait réduire la taille de ses confrères. Cela vaut particulièrement pour Notre-Dame de Paris. Le roman historique avait déjà été mis à la mode par Walter Scott, mais Hugo arrive avec la puissance de son verbe, son art des vastes synthèses, un sens dramatique éprouvé. Les rivaux s'évaporent. L'oeuvre se dresse à l'égale de la cathédrale de pierre et résiste au temps.
Pourquoi Notre-Dame de Paris. continue de se lire, de se jouer, de se chanter et de... s'enregistrer ? Parce que Notre-Dame de Paris est l'une des plus grandes oeuvres humaines.
Qui d'autre pouvait approcher ce monument littéraire qu'André Dussollier, lecteur talentueux et reconnu ? André Dussollier devient Victor Hugo et nous immerge dans l'oralité romanesque d'une des plus belles histoires au monde.
©1999
(P)199 9
Afficher plus Afficher moins

Critiques

La presse en parle
"Ces mots, dits par André Dussolier, rendent aux textes toute leur force."
Nicole Duault, Marie France
Afficher plus Afficher moins

Prix : 36,50 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.

Acheter maintenant avec 1 crédit audio

En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

Acheter maintenant pour 36,50 €

Utiliser la carte qui se termine par
En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

Avis des auditeurs

Plus utile
5 out of 5 stars
Auteur(s) : Jean-Pierre Schnyder le 06/08/2005

Oeuvre extraordinaire lue avec beaucoup d'art

Je souhaitais depuis longtemps découvrir cette oeuvre et je passe des moments inoubliables en l'écoutant. Le narrateur est excellent. Dommage qu'il ne s'agisse pas de l'oeuvre intégrale !

Lire la suite Masquer

3 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

5 out of 5 stars
Auteur(s) : Utilisateur anonyme le 19/04/2005

Redécouvrir la véritable histoire

Victor Hugo nous parle de façon captivante d'un Paris trop mal connu : celui du peuple de la cour des miracles, des ecclésiastes, des soldats... et nous plonge au coeur des moeurs et croyances moyenâgeuses.
La voix de Dussolier, sobre et envoûtante, nous fait remonter le temps et nous plonge dans ce drame passionnel avec réalisme et profondeur.
C'est un véritable bonheur de redécouvrir ainsi ce grand texte de la littérature française, loin des versions édulcorées des dessins animés et des comédies musicales !

Lire la suite Masquer

3 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Afficher tous les commentaires