• Le Scarabée d'or / La lettre volée / Morella

  • De : Edgar Allan Poe
  • Lu par : Christian Benedetti
  • Durée : 2 h
  • Version intégrale Livre audio
  • Date de publication : 19/11/2004
  • Langue : Français
  • Éditeur : Frémeaux & Associés
  • 4 out of 5 stars 3,8 (8 notations)

Description

Les récits envoûtants d'Edgar Poe appartiennent à des registres variés. Le Scarabée d'or est une histoire de trésor caché dans une île que l'on ne peut découvrir qu'en résolvant une énigme. Le thème via Stevenson est promis à un bel avenir.
La Lettre volée nous emmène à Paris. Nous voyons à l'œuvre Dupin, ancêtre de tous les détectives au raisonnement infaillible : Sherlock Holmes, Maigret, Nestor Burma, Lavardin, Derrick, Colombo et bien d'autres lui doivent beaucoup.
Morella, dans un genre tout à fait différent, transporte l'auditeur vers la mystérieuse lisière qui sépare la vie de la mort. Mais chaque fois, grâce à la savante architecture de son histoire, Poe nous captive et nous fait vaciller notre jugement.

Le Scarabée d'or
Cette nouvelle primée en 1843 par le Dollar Newspapey qui avait organisé un concours, est publiée dans ce journal puis dans le Saturday Courier Elle paraît dans la traduction de Baudelaire en 1856, mais avait déjà été traduite en français à cette date. Stevenson qui naît un an après la mort de Poe a sans doute subi l'influence de ce texte quand il écrit L'Ile au trésor.

La Lettre volée
Publiée en 1845 dans Gift cette nouvelle paraît la même année en volume avec d'autres, dont Le Scarabée d'or. Traduction de Baudelaire en 1854 qui fait autorité. Cette nouvelle fait partie d'une trilogie où apparaît Dupin, le détective au flair infaillible. Les deux autres nouvelles de cette trilogie sont Double assassinat dans la rue Morgue et Le Mystère de Marie Roget.

Morella
Première parution dans le Southern Literary Messenger (avril 1835). Traduction de Baudelaire publiée en 1853 et 1854.
L'auteur
Né à Boston en 1809, Edgar Poe, orphelin de comédiens pauvres, est recueilli à 3 ans par un riche négociant en tabac. Il connaît une vie instable marquée par la misère, la mort des femmes qu'il aime et l'alcool. "Ma terreur ne vient pas de l'Allemagne, disait-il, mais du fond de mon âme".
Génial maître du fantastique et de l'épouvante, notamment avec ses Histoires extraordinaires, révélé par Baudelaire qui le traduisit, il suscita en France un véritable culte.
"L'inventeur des combinaisons les plus neuves et les plus séduisantes de la logique avec l'imagination, de la mysticité avec le calcul, le psychologue de l'exception, l'ingénieur littéraire" dira de lui Paul Valéry.
Il meurt à Baltimore en 1849.
© Groupe Frémeaux Colombini S.A., 1999
(P) Groupe Frémeaux Colombini S.A., 1999
Afficher plus Afficher moins

Prix : 23,90 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.

Acheter maintenant avec 1 crédit audio

En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

Acheter maintenant pour 23,90 €

Utilser la carte qui se termine par
En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

Avis des auditeurs

Plus utile
4 out of 5 stars
Auteur(s) : Marie le 31/12/2006

Très bien !

3 nouvelles sur cet enregistrement : 'Le scarabée d'or', suivi de 'La lettre volée' puis de 'Morella'. Ce sont trois bonnes histoires et elles sont très bien lues.

Lire la suite Masquer

3 sur 5 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

3 out of 5 stars
Auteur(s) : Aubry Françon le 30/06/2008

Passable

Si le Scarabée d'Or constitue une aventure sympathique bien que trop courte, que dire des deux autres nouvelles présentes dans le titre, si ce n'est qu'elles sont quelconques voire ennuyeuses. Quant au narrateur, son débit est par moment si rapide qu'il nous oblige à de fréquents retours en arrière pour bien saisir le sens des phrases. Dommage...

Lire la suite Masquer
Afficher tous les commentaires