Le Cid

  • Par Pierre Corneille
  • Lu par Gérard Philipe, Jean Vilar, Monique Chaumette, Philippe Noiret, Sylvia Monfort, Georges Wilson
  • 1 h 51 min
  • Performance

Résumé de l'éditeur

Au XIème siècle, en Espagne, à la cour de Castille, un drame humain se noue. Don Rodrigue et Chimène s'aiment. Mais le Roi Don Ferdinand confie l'éducation de son fils à Don Diègue, le père de Rodrigue, ce qui provoque la jalousie et la déception de Don Gomès, le père de Chimène. Celui-ci donne une gifle à Don Diègue, le provoquant ainsi en duel. Le père de Rodrigue demande à son fils de laver son honneur, et Rodrigue se voit obliger de combattre le père de sa bien-aimée. Déchiré entre son amour pour Chimène et l'honneur de son père, Rodrigue devra faire un choix entre deux situations dont il sait qu'il sortira perdant, quoiqu'il arrive. C'est ici l'origine du "choix cornélien".

Tragédie en 5 actes.
Jouée en 1637, cette œuvre révèle véritablement Corneille au public. En témoigne l'expression d'usage à l'époque : "Beau comme le Cid". Les sources de cette pièce sont à la fois historiques, légendaires et littéraires. Le personnage du Cid était en effet le héros le plus populaire de l'Espagne. Rodrigue de Bivar au XIème siècle avait délivré Valence de la domination des Mores, ce qui lui avait valu le titre de Seigneur, "Le Cid Campeador". Corneille, alors que la mode était à l'Espagne, s'enthousiasma pour la pièce de Guilhen de Castro, Les Enfances du Cid, dans laquelle, à la prestigieuse légende, s'ajoute une romance amoureuse.

A propos de ce titre :
Enregistré le 22 janvier 1955 sur la scène du T.N.P. au Palais de Chaillot à Paris.

Plus