• Automobile club d'Égypte

  • De : Alaa El Aswany
  • Lu par : Mathurin Voltz
  • Durée : 20 h et 35 min
  • Version intégrale Livre audio
  • Date de publication : 17/06/2016
  • Langue : Français
  • Éditeur : Éditions Thélème
  • 4 out of 5 stars 4,2 (10 notations)

Description

En cette fin des années 1940, à l'Automobile Club du Caire, l'Égypte des pachas et des monarques flirte avec aristocrates et diplomates. Régulièrement, Sa Majesté le Roi honore de son éminente présence la table de poker. On découvre les derniers soubresauts de l'Égypte pré-nassérienne : morgue des classes dominantes, dénuement des laissés-pour-compte, éveil du sentiment nationaliste. De toute part l'édifice se lézarde, et dans ce microcosme, frémissent les temps futurs et l'explosion révolutionnaire qui va embraser le pays.
©2015 Actes Sud (P)2014 Éditions Thélème
Afficher plus Afficher moins

Prix : 20,95 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.

Acheter maintenant avec 1 crédit audio

En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

Acheter maintenant pour 20,95 €

Utiliser la carte qui se termine par
En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation . Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politiques sur la Publicité et les Cookies.

Avis des auditeurs

Plus utile
4 out of 5 stars
Auteur(s) : Nadièjda le 03/11/2017

les facettes de l'Égypte sous le roi Farouk

Nous sommes au Caire dans les années 1940, sous le règne du jeune roi Farouk et sous tutelle britannique. L'Automobile-club d'Égypte est le lieu où se croisent les milieux les plus divers quand on considère les membres du club, sa direction et ses employés. On peut ainsi plonger dans les histoires personnelles, les préoccupations des uns et des autres, les rêves et la triste réalité d'un pays corrompu. C'est bien écrit, bien lu et c'est passionnant :

Les employés sont menés à la baguette et rémunéré d'une façon complexe et injuste. Quand leur chef les prend en faute (ou simplement est de mauvaise humeur) il recourt aux châtiments corporels ou les prive de salaire.

Le directeur, un Britannique qui n'aurait jamais un statut si confortable en Angleterre, s'emploie à ne pas faire de vagues et à satisfaire son plus gros client : le roi.

Le roi est un débauché, un dépensier, un souverain incompétent et capricieux si bien que des mouvements de révolte se sont constitués.

Nous assistons de près à divers cas de figure en pénétrant dans une seule famille ruinée qui cherche des solutions pour sa survie. La vie des trois enfants qui la composent suffisent à nous montrer la difficulté à poursuivre des études sans argents ; le mariage arrangé ; les concessions pour accéder à un état intéressant ; le piètre résultat du travail honnête et l'embrigadement dans l'opposition.

Tout cela est romancé, bien emballé dans des récits de la vie de tous les jours où domine l'amour d'une mère et une idylle forcément compliquée dans cette ambiance.

J'ai écouté ces 20 h 40 de lecture avidement et avec passion sans une seconde d'ennui, envoûtée par la voix de Mathurin Voltz.

Lire la suite Masquer

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

2 out of 5 stars
Auteur(s) : Aetius le 20/03/2018

Très décevant

Vraiment décevant, avec une narration pénible. Une écriture digne d'un collégien qui écrit pour d'autres collégiens. Le début du roman qui commence comme un conte fantastique n'a aucune pertinence compte tenu de la suite du récit où l'on fait un détour historique dans l'Allemagne de la fin du XIXème siècle avant d'arriver à l'Égypte des années 1940. Le roman n'a aucune unité. Le choix d'avoir trois narrateurs (un omnicient et deux internes) rend le suivi de l'intrigue indigeste. Beaucoup de passages lourds, des intrigues secondaires racoleuses mais sans intérêt et qui n'auront de toute façon aucune incidence sur la situation finale, une multiplication des personnages dont certains sont oubliés en cours de récit pour ne jamais réapparaître, sans raison. On se demande où on va et finalement la fin abrupte nous montre qu'on allait effectivement nulle part. C'est une forte mauvaise histoire dont on devrait éviter de s'infliger l'écoute.

Lire la suite Masquer
Afficher tous les commentaires